Publica Logo

N° 1 – 2018 Quand je serai à la retraite…

N° 1 – 2018 Quand je serai à la retraite…

Yvonne von Arx
Collaboratrice de processus 2
Administration fédérale des contributions AFC

Yvonne von Arx

Collaboratrice de processus 2 AFC

Pour moi, ce n’est pas une année comme les autres. Cet été, je partirai en retraite anticipée.

Lorsque j’étais écolière, ma mère m’envoyait faire les courses au magasin USEGO où c’était à moi de peser les fruits et légumes et d’en calculer le prix. En ce temps-là, cela n’allait pas de soi. Se servir soi-même, comme nous le faisons aujourd’hui dans tous les magasins, n’était pas encore la règle. Ma curiosité dans ce domaine m’a cependant permis de décrocher mon premier job d’été. Une fois sortie de l’école de commerce, j’ai travaillé pour une banque, puis à la direction de l’éducation du canton de Berne. J’ai intégré l’Administration fédérale des contributions fin 2001.

J’ai fait la connaissance de mon mari il y a plus de trente ans. Ensemble, nous avons visité nombre de beaux pays et découvert d’autres cultures. Il y a douze ans, mon besoin de mouvement, de sport et de nature m’a conduite au golf. J’ai attrapé le virus. Une grande partie de mon temps libre est déterminée par cette petite balle blanche derrière laquelle je cours et qui me met parfois au désespoir. Mais j’y reviens toujours. J’ai d’ailleurs réalisé avec étonnement combien ce sport avait d’influence sur ma vie. Notamment lorsqu’il s’agit de faire face à des situations ou des évènements que l’on ne peut pas changer. En effet, les choses évoluent souvent de manière inattendue.

Mon mari et moi sommes tombés rapidement d’accord sur le fait que nous ne voulions pas travailler jusqu’à l’âge officiel de la retraite. Nous avons analysé notre situation financière et établi un budget. Il y a quelques années, un conseiller professionnel indépendant nous a confirmé que notre projet était financièrement viable.

Avec mon mari, nous avons aussi suivi un séminaire de préparation à la retraite de deux jours qu’organisait son employeur. J’ai trouvé ce cours très bien. L’Office fédéral du personnel (OFPER) et PUBLICA proposent également des cours consacrés à la retraite. Je recommande à toute personne intéressée d’y participer. Les discussions avec des personnes elles-mêmes concernées et les recommandations données par les spécialistes sont vraiment précieuses. Je me suis rendue compte que la préparation de cette tranche de vie devait être abordée de manière très individuelle et personnelle. Pour un couple, ce changement de situation, et donc de vie, peut aussi constituer un défi de taille.

J’y suis presque maintenant. Dans quelques semaines, je libérerai mon bureau. Je prendrai congé de mes collègues de travail le cœur partagé, joie d’un côté, tristesse de l’autre. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble et fait front commun face à des situations complexes.

Mais aujourd’hui, j’aborde cette nouvelle phase de mon existence avec joie, la tête pleine d’idées et de belles perspectives.

Caisse fédérale de pensions
PUBLICA

Eigerstrasse 57
3007 Berne
Suisse

La loi impose à PUBLICA d’informer les personnes qu’elle assure et celles à qui elle verse une rente. Nous continuerons donc de vous envoyer chaque numéro de notre magazine électronique. Le magazine électronique de PUBLICA est semestriel.