Publica Logo

N° 2 – 2019 Gros plan sur...

N° 2 – 2019 Gros plan sur...

Les stratégies de développement durable dans
la gestion de fortune

Deuxième épisode de notre série: les critères ESG

Image d'illustration

Le développement durable est un mot-clé dans la recherche de réponses efficaces aux enjeux sociétaux les plus pressants. Il s’applique aussi bien au microcosme d’un particulier qu’au macrocosme d’une entreprise, qu’elle soit publique ou privée, et convient donc tout autant à l’univers de l’investisseur institutionnel. Mais quelle forme prend concrètement l’action durable dans la gestion de fortune? Existe-il des stratégies de développement durable taillées pour les caisses de pensions? Et par quelles mesures se concrétisent les actes durables de PUBLICA?

Dans cette édition de notre magazine clients et dans les numéros à suivre, nous souhaitons vous donner des exemples concrets de la manière dont PUBLICA envisage et applique une gestion durable de la fortune. Vous découvrirez combien PUBLICA s’attache à déployer à grande échelle son mandat légal en faisant sienne une approche de développement aussi durable que possible. Dans notre série, gros plan cette fois sur les critères ESG.

Développement durable et intégration des critères ESG

Dans la finance aujourd’hui, qui dit développement durable, dit critères ESG. Mais que se cache-t-il derrière ces trois lettres E, S et G, et quelle importance ont-elles pour l’investisseur qu’est PUBLICA?

ESG est le sigle anglais utilisé pour Environment (environnement), Social (société) et Governance (conduite d’entreprise). La notion de critères ESG renvoie donc aux aspects non financiers qui peuvent néanmoins avoir, pour les entreprises et pour les investisseurs, une réelle portée financière. Et bien que l’expression en elle-même soit relativement récente, les entreprises et les investisseurs savent depuis longtemps à quel principe elle se réfère: une analyse qui se limiterait à l’examen des rapports financiers n’offrirait qu’une vision incomplète des chances et des risques qui attendent une entreprise. Pour assurer leur succès à long terme, les entreprises ont également besoin de personnel qualifié, de ressources énergétiques fiables et de partenaires commerciaux dignes de confiance (fournisseurs et clients finaux). Tous ces facteurs ont une influence directe sur les revenus, les charges et les coûts du capital de l’entreprise.

Critères environnementaux

Les entreprises qui font un usage économe des ressources naturelles nécessaires à leur processus de production ne présentent pas seulement des dépenses énergétiques plus basses, mais aussi des risques de dommages plus faibles. Une étude reconnue arrive à la conclusion qu’une bonne gestion de l’énergie, de l’eau et des eaux usées est un facteur déterminant pour les affaires de toute entreprise opérant dans les secteurs de la santé, des technologies, des télécommunications et de l’industrie. Les actions des entreprises qui sont meilleures que leurs concurrents dans la gestion de ces aspects génèrent en moyenne un rendement plus élevé que les sociétés qui s’avèrent moins efficaces en comparaison. PUBLICA a donné mandat à son conseiller externe en droits de vote pour aborder la question de l’efficience énergétique avec les entreprises suisses dont PUBLICA détient des parts, en vue d’inciter ces entreprises à améliorer leur performance en matière de développement durable.

Critères sociaux

Dans les secteurs miniers et textiles ou dans l’industrie du tabac et de l’alimentation, ce sont avant tout la sécurité et les bonnes conditions de travail qui jouent un rôle central. Les entreprises qui ont recours au travail des enfants ou qui font preuve de négligence en matière de sécurité s’exposent à de fortes amendes et à la vindicte publique. Leur attitude leur vaut d’être considérées d’un œil critique par les investisseurs responsables comme PUBLICA, qui vont, si nécessaire, jusqu’à les éviter. PUBLICA a ainsi chargé l’Association suisse pour des investissements responsables, SVVK-ASIR, d’analyser l’ensemble du portefeuille d’actions et d’emprunts d’entreprises de PUBLICA afin de repérer toute violation systématique de lois et entamer un dialogue avec les entreprises jugées «critiques». La cession des parts de ces entreprises n’est toutefois envisagée que si le dialogue n’a pas engendré d’amélioration et qu’il n’a donc pas été possible de réduire le risque financier.

Image d'illustration

Critères liés à la conduite des entreprises

Une bonne gouvernance d’entreprise est dans l’intérêt des investisseurs à long terme, dont PUBLICA. Entre autres, elle implique une composition équilibrée des conseils d’administration, qui doivent également avoir une taille appropriée, et présuppose de séparer les pouvoirs pour prévenir les potentiels conflits d’intérêts et d’instaurer un système de rémunération transparent et compréhensible pour le plus haut niveau de conduite. PUBLICA prend position sur chacun de ces points lors des assemblées générales annuelles des entreprises suisses en exerçant systématiquement ses droits de vote.

Illustration avec le rapport de gestion

Comme les explications précédentes le montrent, les critères ESG portent sur des faits qui ont une incidence sur les affaires et donnent des indications sur le succès ou l’échec prévisible d’une entreprise. Bien que, répétons-le, cette démarche ne soit pas nouvelle, la disponibilité et la qualité des informations qui la sous-tendent n’ont cessé de s’améliorer au cours des dernières années. Les rapports de gestion d’ABB en offrent un exemple particulièrement parlant. En l’an 2000, le rapport de gestion (en version anglaise) comportait 122 pages dont 55 étaient consacrées aux comptes annuels et aux informations relatives aux différents postes. En 2018, le même rapport de gestion a presque doublé de volume, avec 242 pages dont 23 traitent de la rémunération, 162 des états financiers et 19 de la gouvernance d’entreprise. Pour exploiter ce flot d’informations aussi efficacement que possible, des prestataires spécialistes des notations ESG, comme Sustainalytics, MSCI ou Inrate, ont développé des processus et des méthodes qui leur permettent de repérer dans les rapports de gestion des entreprises les données en lien avec les aspects ESG et de les intégrer à leurs systèmes d’évaluation, après les avoir croisées avec les informations publiées sur les réseaux sociaux. Les nouvelles technologies comme le Big Data ou l’intelligence artificielle aident ces prestataires de notations à optimiser constamment leur performance.

En un mot, les investisseurs ont donc tout intérêt à suivre l’évolution des aspects ESG et à les intégrer dans l’analyse des entreprises.

Caisse fédérale de pensions
PUBLICA

Eigerstrasse 57
3007 Berne
Suisse

La loi impose à PUBLICA d’informer les personnes qu’elle assure et celles à qui elle verse une rente. Nous continuerons donc de vous envoyer chaque numéro de notre magazine électronique. Le magazine électronique de PUBLICA est semestriel.