Publica Logo

N° 1 – 2019 Éditorial

N° 1 – 2019 Éditorial

Chère lectrice, cher lecteur,

Directeur de PUBLICA

Dieter Stohler

Directeur de PUBLICA

L’année écoulée aura été particulièrement riche en défis. Sur le plan opérationnel, elle s’est soldée par de bons résultats puisque nous avons réussi à mener de front la migration vers un nouveau système d’administration, l’adaptation des paramètres techniques et la modification de certaines dispositions réglementaires avec effet au 1er janvier 2019. Une telle opération, qui nécessite plusieurs années de préparation, ne peut réussir que grâce aux effets conjugués d’une planifi­cation sérieuse et clairvoyante et d’une équipe pleinement investie, toujours prête à donner le meilleur d’elle-même. Les activités opérationnelles ont pu être poursuivies presque sans inter­ruption, ce dont nous sommes fiers. À présent, nous pouvons nous permettre de souffler un peu avant de nous attaquer aux prochains projets, forts de ces expériences positives.

Je ne saurais poursuivre sans féliciter tout d’abord chaudement notre équipe pour le travail remarquable qu’elle a accompli. Par ailleurs, ces gros projets n’auraient pu devenir réalité sans la collaboration précieuse et constructive de certains partenaires (employeurs, administration fédérale, OFIT, fournisseurs de logiciels, etc.). En effet, une caisse de pensions compte de nombreuses interfaces avec son environnement – pas seulement au sens purement technique – dont le bon fonctionnement est crucial pour nous tous. Aussi, je tiens à exprimer ma profonde reconnaissance à toutes les parties prenantes de notre caisse. Enfin, je souhaite remercier tout spécialement les personnes assurées pour la compréhension dont elles ont fait preuve face aux changements intervenus et aux légers retards rencontrés çà et là.

La performance négative sur les placements, bien qu’elle soit conforme à la moyenne du marché, n’est certes pas réjouissante. Toutefois, un horizon d’une année n’est pas une unité de mesure appropriée pour porter une appréciation sur le rendement. Le système de la prévoyance professionnelle est soumis aux fluctuations des marchés financiers mais permet d’en lisser les effets sur l’utilisation des fonds de prévoyance. Ainsi, en 2018 aussi, la performance est restée dans les limites prévues par les scénarios réalistes. Ce qui importe, c’est le rendement moyen réalisé au fil des ans. Et, à cet égard, nul doute que le faible niveau persistant des taux d’intérêts joue un rôle. C’est en cela que les modifications en matière d’engagements (taux de conversion, taux d’intérêt technique), planifiées de longue date et introduites au 1er janvier 2019, se sont avérées à ce jour nécessaires et justifiées; car pour PUBLICA, comme pour toute autre caisse de pensions, assurer un équilibre financier à long terme est une condition essentielle pour fournir durablement des rentes adéquates et stables.

Dieter Stohler

Directeur de PUBLICA

Caisse fédérale de pensions
PUBLICA

Eigerstrasse 57
3007 Berne
Suisse

La loi impose à PUBLICA d’informer les personnes qu’elle assure et celles à qui elle verse une rente. Nous continuerons donc de vous envoyer chaque numéro de notre magazine électronique. Le magazine électronique de PUBLICA est semestriel.