Publica Logo

N° 2 – 2018 Quand je serai à la retraite…

N° 2 – 2018 Quand je serai à la retraite…

Bernd Talg
Chef de service
Administration fédérale des douanes (AFD)

Bernd Talg

Chef de service AFD

À la retraite à 67 ans!?

Dans la plupart des pays d’Europe, le pouvoir politique prend aujourd’hui déjà cet âge comme âge ordinaire de la retraite. C’est triste de penser que ce pourrait aussi être notre avenir.

Ceux qui voudront prendre une retraite anticipée devront bien tenir leurs finances. A-t-il accumulé suffisamment d’argent pour sa retraite sur son compte de caisse de pensions?

À 67 ans, c’est l’âge où la vie commence, chantait déjà Udo Jürgens (alors âgé de 66 ans). Les problèmes vont-ils commencer ou est-ce le début d’un automne doré?

Que va-t-il advenir de moi à l’avenir? Serai-je toujours en bonne forme mentale et physique ou déjà usé? Mes finances suffiront-elles à couvrir tous mes frais? Pourrai-je continuer à satisfaire mes envies de voyage ou à accomplir mes rêves?

Les angoisses et les incertitudes concernant ma retraite à venir s’amoncèlent dans ma tête. Après 47 ans de labeur, cette nouvelle liberté sera perturbante. Et comment vais-je aménager mes journées (y arriverai-je)?

Cette retraite bien méritée devrait pourtant me réjouir, c’est dans ce but que j’ai travaillé et me suis organisé. À l’heure actuelle, tout est en ordre dans cette perspective. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement dans le carcan de nos systèmes? Nous sommes pris dans une routine si bien que nous ne voyons plus passer notre existence.

Tout le monde espère atteindre l’âge de la retraite, et en bonne santé. Mais cette dernière étape demeure une constante inconnue. Je ne veux pas ternir ces pages de pensées sombres mais je n’associe pas que de belles espérances avec la retraite.

À l’avenir, nos responsables politiques vont devoir s’engager davantage pour le troisième âge. Dans le domaine des soins, il faudra plus de poste et des rémunérations plus hautes puisque, espérons-le, chacun d’entre nous atteindra l’âge de la retraite.

Il est important de ne pas attendre le début de la retraite pour profiter de la vie mais de commencer (au plus tard) aujourd’hui même, car nous ne savons pas de quoi demain sera fait, même si nous pouvons planifier l’aspect financier.

Caisse fédérale de pensions
PUBLICA

Eigerstrasse 57
3007 Berne
Suisse

La loi impose à PUBLICA d’informer les personnes qu’elle assure et celles à qui elle verse une rente. Nous continuerons donc de vous envoyer chaque numéro de notre magazine électronique. Le magazine électronique de PUBLICA est semestriel.