Publica Logo

N° 2 – 2017 Au fait, connaissez-vous…?

N° 2 – 2017 Au fait, connaissez-vous…?

Philippe Richard
Directeur de l’Institut fédéral de métrologie METAS

Philippe Richard

Directeur de l’Institut fédéral de métrologie METAS

A quoi ressemble votre poste de travail?

Mon poste de travail se trouve dans un bureau équipé d’une grande table pour les réunions et d’une table de bureau qui me permet de travailler tant en position assise que debout. Un tableau où figurent des fleurs aux couleurs vives est suspendu à l’un des murs. Bien sûr, les mesures et les activités de METAS ont aussi toute leur place dans mon bureau puisque s’y trouvent également, outre une photographie d’une balance du watt, l’une des expériences destinées à redéfinir l’unité kilogramme, un vieil étalon de résistance électrique, une ancienne balance de précision et des poids étalon. Il y a aussi, depuis peu, une affiche représentant le système international d’unités (SI), la base métrologique qui fait foi dans le monde entier.

Depuis quand travaillez-vous pour l’Institut fédéral de métrologie METAS et pour quelle raison?

Je travaille chez METAS depuis 20 ans. J’ai commencé par diriger le laboratoire Masse qui s’occupe de la réalisation et de la mise en pratique de l’unité kilogramme, puis suis devenu responsable de section, et plus tard de division. En 2007, j’ai été nommé vice-directeur et, en 2012, directeur suppléant. Il y a maintenant un an et demi que je suis à la tête de METAS et de ses 200 collaborateurs.

Comment expliquez-vous à vos enfants (ou à votre cercle d’amis) ce que vous faites?

Je commence souvent par préciser que la métrologie n’a rien à voir avec le temps, qu’il ne faut pas la confondre avec la météorologie. La métrologie est la science et la technique de la mesure. En Suisse, c’est METAS qui s’occupe de tout ce qui trait à ce domaine. METAS définit notamment la masse étalon pour la Suisse, veille à ce qu’elle soit reconnue au niveau international et la met en pratique avec l’exactitude requise. Notre institut met donc à la disposition de l’économie et de la société l’infrastructure métrologique de base. Ses activités dans les domaines de la recherche et du développement ainsi que ses prestations lui permettent de créer les conditions nécessaires pour que l’exactitude des mesures réalisées en Suisse réponde aux attentes de l’économie, de la recherche et de la société. Dans la vie de tous les jours, chacun est confronté quotidiennement à la métrologie, que ce soit lors de l’achat de légumes, du remplissage de son réservoir d’essence ou d’un traitement médical.

A quoi remarquez-vous que vous vieillissez?

Depuis peu, je dois porter des lunettes pour lire à l’écran ou dans des conditions d’éclairage défavorable. Pour quelqu’un qui n’a jamais porté de lunettes, cela nécessite à la fois un effort et un temps d’adaptation. Durant une courte période de transition, j’ai même diminué le nombre de livres que je lisais tant le port des lunettes m’était inconfortable.

Comment vous préparez-vous pour l’avenir?

Ma personnalité et mes actions sont, en règle générale, orientées vers le futur. Je suis capable de m’adapter très rapidement aux changements qui interviennent, tant dans ma vie professionnelle que privée. Le respect de soi et des autres constituent pour moi la meilleure recette pour vivre pleinement au présent tout en étant prêt pour les défis à venir.

Caisse fédérale de pensions
PUBLICA

Eigerstrasse 57
3007 Berne
Suisse

La loi impose à PUBLICA d’informer les personnes qu’elle assure et celles à qui elle verse une rente. Nous continuerons donc de vous envoyer chaque numéro de notre magazine électronique. Le magazine électronique de PUBLICA est semestriel.